L’ue1 du DSCG (Gestion juridique, fiscale et sociale) est l’une des épreuves les plus difficiles

Son programme est très volumineux (180 heures de révision prévue au référentiel et un coefficient de 1,5). De plus, on est obligé de la passer à l’examen d’État, c’est-à-dire dans le cadre du DSCG (aucun autre master ne donne d’équivalence à cette UE).

Je vais donc te partager 5 conseils sur la manière de la réviser pour la valider du 1er coup

Ces conseils sont extraits d’une interview de Damien BRIAND qui fait près environ 1h20. J’ai dû la publier en 4 parties sur Youtube. Le but de cet article est donc de synthétiser et d’organiser ses conseils. 

N’ouvre pas ton livre tout de suite !

Quand tu décides de faire un marathon, tu ne commences pas à courir dès que tu as décidé de le faire, il faut se prépare avant.

Réviser l’ue1 du DSCG, c’est pareil ! Tu ne te jettes pas sur ton livre dès que tu as décidé de la réviser.

Se préparer pour réviser l'ue1 du DSCG

Au début : Fais un programme de révision

Comme l’ue1 est volumineuse, si tu ne veux pas te faire piéger et être obligé de faire des impasses par manque de temps. Il est indispensable de commencer par faire rapidement un planning de révision.

Conseil n°1 : Faire un planning RÉALISTE

On ne va pas se mentir, quand on commence ses révisions, on est motivé et donc trop optimiste. Quand on fait son planning, on se prend pour un surhomme qui va pouvoir enchainer les jours de révisions comme une machine (et en plus pendant plusieurs mois).

La réalité, c’est que tu vas avoir des imprévus, des baisses de motivation et des baisses de forme, et finalement tu vas rater plusieurs séances de révisions.

Pendant toutes tes révisions, tu vas être frustré, tu vas te sentir coupable de ne pas réviser plus et de ne pas respecter ton planning. Tu l’as deviné, tu vas te retrouver dans un cercle vicieux… (On est d’accord, il y a de meilleures conditions pour réussir ses révisions).

Donc quand tu seras en train de faire ton planning :

Mets ta motivation de côté et fais un planning raisonnable que tu pourras respecter.

Tu auras “plaisir” à respecter ton planning, car il sera facile à respecter. Ce ne sera pas une contrainte. Et tu te sentiras plus serein. 😉

Pour ne pas perdre de temps, ne créer pas ton planning en partant de zéro, je t’envoie gratuitement mon modèle sur Excel par mail.

 

Conseil n°2 : Ajoute des marges de sécurité 

Toujours sur la lancée du précédent conseil, par excès d’optimisme, on a tendance à faire des plannings trop serrés et remplis jusqu’à la veille des examens.

Et pourtant, si tu as déjà révisé seul, tu as du remarquer que sur certains chapitres, tout se passe bien, voir même tu les termines plus vite que prévu. Mais souvent, les choses ne se passent pas comme prévu et tu prends beaucoup plus de temps que prévu sur les chapitres. Et à quelques jours des examens, tu finis par être obligé de choisir les chapitres sur lesquels tu vas faire des impasses…

Pour ne plus avoir à faire des impasses, ajoute des marges de sécurité dans ton planning.

Peut-être qu’avec une image ça va plus te parler ! 

Quand tu as un avion à prendre pour aller en vacances et qu’il est écrit sur le billet qu’ils ferment les enregistrements une heure avant le vol.

S’il te faut 30 min pour aller à l’aéroport, tu ne sors pas de chez toi une demi-heure avant la fin de l’enregistrement en te disant que tout devrait bien se passer. Tu vas peut-être sortir 45 minutes ou une heure avant la fin de l’enregistrement, comme ça au moins, si tu as un souci sur la route, tu ne rates pas ton avion.

Toujours prendre des marges pour ne pas être en retard dans ses révisions !

Fais pareil avec ton DSCG !

De cette manière, soit tout se passe comme prévu, et tu finis en avance. La classe ! 

Soit tu as pris du retard et dans “le pire des cas”, tu termineras à temps pour l’examen (et tu n’auras pas eu besoin de faire d’impasse). 

Donc si avec ton planning réaliste, tu as réussi à programmer 180 h de révisions, fait ton programme définitif avec moins.

Dans l’idéal, divise par 2, pour avoir une marge égale au temps de révision.

Si tu n’as pas beaucoup d’heures de révisions, prend au moins le 1/3 ou le 1/4.

Exemple :

  • Planning réaliste = 180 heures programmées
  • Marge idéale = 90 heures (donc programme de révision sur les 90 heures restantes) 
  • Marge minimale = 45 heures, soit un quart du total (donc programme de révision sur les 135 heures restantes)

Conseil n° 3 : Choisis bien les chapitres que tu vas travailler en premier

Que tu aies fait un planning ou non, que tu aies pris des marges ou pas, inconsciemment tu te dis que tu vas travailler tous les chapitres.

Donc tu ne réfléchis pas trop à l’ordre dans lequel tu vas réviser les chapitres, tu commences avec le 1er chapitre du livre et tu travailles les suivants dans l’ordre du livre. 

Sauf qu’en réalité, tu es motivé au début des révisions et plus tu avances, plus la motivation va baisser. 

Pour être plus efficace, travaille en premier les chapitres qui tombent le plus souvent à l’examen. 

De cette manière, comme tu es encore frais au début, tu les travailleras mieux les chapitres qui rapportent potentiellement le plus de points à l’examen.

Ne révises pas les chapitres dans l'ordre du livre !

Et même si le sort s’acharne contre toi, que la marge de sécurité que tu as pris n’a pas suffi pour réviser correctement tout le chapitre (ou que tu es tombé malade), tu sais que tu as bien préparé les chapitres les plus importants. Si à la fin, tu révises rapidement les petits chapitres, tu sais que tu es assez bien préparé et tu seras donc plus serein pour l’examen.

Ton livre de cours ne suffira pas pour l’UE 1 du DSCG…

Normalement, tu as un livre de cours et tu te dis que c’est suffisant… Détrompe-toi.

Dans cette partie, je vais te proposer des supports complémentaires pour être bien préparé à l’examen et des solutions pour les avoir.

Tu pourras toujours les prendre plus tard, mais ça risque de te freiner dans tes révisions, car si tu les achètes sur internet, il faudra prévoir un délai de plusieurs jours avant que tu les reçoives voir de plusieurs semaines quand ils sont en rupture de stock.

Si tu n’as le budget pour acheter les supports dont je vais te parles, il y a toujours une solution !

  • Si tu es encore étudiant ou en alternance : regarde à la bibliothèque de ton école.
  • Si tu révises en groupe : Mets toi avec qui tu révises pour acheter un support différent et vous les échangez.

Quand tu achètes un support, n’oublie pas de vérifier que tu es en train d’acheter la dernière version (pour qu’elle soit le plus à jour possible).

Conseil n°4 : N’oublie pas les exercices

Contrairement à l’UE 4 (Comptabilité et Audit), souvent dans les livres de cours de l’UE 1, il n’y a pas d’exercice.

On a tendance à se dire qu’en droit, le plus important c’est de mémoriser le cours. 

Or faire des exercices, va t’aider à les retenir (mais ça j’en parlerai plus en détail dans un prochain article). 

En tout cas ce que tu dois retenir, c’est que faire des exercices va te permettre de : 

  • Maitriser le raisonnement juridique
  • Affiner ta compréhension du cours

Pour les livres de cours, je conseille de feuilleter ceux des différents éditeurs pour choisir celui qui te parait le plus.

Pour les livres de cas pratique prend un éditeur différent pour t’habituer à des formulations différentes (et ne pas être surpris le jour de l’examen par une formulation que tu n’as pas eu l’habitude de lire).

Si tu as pris une formation comme celles de Comptalia par exemple, je sais que tu as déjà des exercices. N’achète d’autres cas pratiques que si tu penses avoir le temps de les faire. 😉 

Conseil n° 5 : Achète des fiches au lieu de les faire

Durant tes révisions, tu vas surement faire des fiches qui contiennent l’essentiel pour les relire juste avant les examens.

Même si le fait d’écrire tes fiches te permet de mieux mémoriser le cours, ça prend beaucoup de temps de les écrire.

De plus, si elles ne sont pas assez synthétiques, elles te décourageront quand tu les reliras, car tu auras l’impression de ne pas avoir tout retenu. 

La solution c’est d’acheter des fiches, parce-que : 

  • Tu es sûr qu’elles sont synthétiques. Les auteurs ne mettent que l’essentiel, s’ils avaient pu les réduire encore plus, ils l’auraient fait.
  • Ils mettent déjà en gras ou en couleur les éléments importants. 

Donc le gain de temps est énorme, car au lieu de partir de zéro pour faire tes fiches, là il ne te reste plus qu’à les personnaliser.

Pour ce faire, tu peux :

  • Ajouter au crayon, les éléments importants pour toi (et qui n’y sont pas).
  • Surligner les éléments importants pour les faire ressortir.

Pour les fiches, je te conseille de regarder les extraits proposés et choisir celui qui te parait le plus clair et compréhensible.

 

Je n’ai pas encore eu le temps de reprendre tous les conseils que m’a donnés Damien BRIAND. Dès que la suite de l’article sera prête la publierai.

Avec ces 5 conseils, tu as déjà une bonne base. Si tu es impatient d’avoir ceux sur la manière de travailler un cours de l’UE 1 ou le mémoriser, voici les vidéos de l’interview :

 

Si tu as une question plus spécifique ou une remarque sur l’UE 1, n’hésite pas à me la poser en commentaire !

Pour être transparent, je préfère te rappeler que les tous les liens sont des liens affiliés me permettent de toucher entre 4 et 6% du montant de ce que tu achètes, sans évidemment que cela augmente le prix final que tu vas payer. 😉 

Ces commissions permettent à ce blog de t’offrir autant de contenu gratuitement, donc merci si tu passes par mes liens pour acheter ces produits ! Et je ne recommanderai jamais un produit que je n’estime pas sincèrement être un produit de qualité et que je ne recommanderai pas à ma mère. J’ai une réputation à entretenir, et j’ai à coeur de  t’apporter le maximum de valeur ! 🙂

Share This