En cabinet, nous avons l’habitude de faire des plannings pour s’assurer que l’on passe, surtout en période fiscale.
Mais quand il s’agit de nos révisions, au mieux on fait un “planning” très vague. Il n’est pas surprenant qu’à l’approche des examens, nous nous rendions compte qu’on ne pourra pas boucler nos révisions avant le jour J et qu’on finisse par faire du bachotage !

Les UE du DSCG demandent un nombre d’heures de travail assez important. Le référentiel donne une base allant de 140 à 180 heures en fonction de l’importance de l’UE.

Cliquez sur le lien, c’est à partir de la page 59 : Arrêté du 28 mars 2014 sur les modalités d’organisations DCG-DSCG-DEC.

Cela équivaut à un peu plus d’un mois de révision à temps plein et juste pour une seule UE. Alors, imaginez le nombre de mois de révision qu’il vous faut pour plusieurs UE.

Nous ne sommes plus étudiants, nous ne pouvons pas nous permettre de juste nous dire “qu’en révisant les soirs et les week-ends ça devrait passer !”.
Il vous faudra faire un planning précis pour vérifier que vous pourrez consacrer assez d’heures à vos révisions.

Vous aurez peut-être du mal à trouver des heures de libres pour boucler votre planning, je vous propose donc dans cet article de faire un point sur les moments où vous pouvez réviser en vous donnant 5 plages avec du classique et certaines plus originales.

C’est parti !

1. Le soir après le travail (Entre 1,5 heure et 2 heures)

C’est l’un des 2 créneaux que tout le monde a déjà envisagé. 

Dans l’idéal, révisez au moins 1,5 heure. Profitez-en si vous restez au bureau pour être tranquille et être le plus productif possible. Et au-delà de 2 heures, voire 2,5 heures vous risquez de ne pas tenir sur la durée.

N’oubliez pas que c’est un marathon et non un sprint, vos révisions dureront plusieurs mois.

Je vous renvoie à cet article où je vous explique comme avoir des conditions de révision optimales au bureau.

2. Le week-end (Entre 4 et 7 heures)

Deuxième source importante de temps pour réviser, le week-end entre une demi-journée et une journée en fonction de vos disponibilités.

3. Le matin avant de partir au travail (1 heure)

1er créneau original : Se lever une heure plus tôt le matin pour réviser. 

Ce qui peut être motivant et vous rendre hyper-productif, c’est de se dire que vous ne réviserez qu’une heure et que ça ne s’éternisera pas.

4. Le midi (Entre 25 minutes et 1 heure)

C’est l’un des créneaux à utiliser plutôt dans les dernières semaines ou si vraiment vous manquez de temps. Il est à privilégier pour faire des exercices courts afin que vous ayez le temps de les faire et de les corriger.

5. Les transports en commun (Au moins 25 minutes)

A privilégier par ceux qui ont de longs trajets dans les transports et au moins 30 minutes sans changement. Je privilégierais plutôt la mémorisation du cours dans ce créneau.

Mon planning théorique pour 2017

UE présentée : La n°1,

Date d’examen : Jeudi 26 octobre 2017,

Période de révision : Du 05/06/2017 au 22/10/2017 (Avec une coupure du 31/07 au 20/08/2017),

Nombre de Semaines : 17 semaines (Soit une moyenne de 11 h./semaine),

Créneaux de révision : 

Lundi, mardi et mercredi => Soit 6 heures (2 h./soir),

Samedi => Soit 5 h.

En conclusion, plutôt que d’essayer de vous convaincre que vous êtes suffisamment motivée pour préparer tant d’UE cette année, faites plutôt un audit complet et réaliste du temps que vous pouvez consacrer aux révisions et vous assurer que vous ne les bâclerez pas.

Grâce à cet article, vous avez pu voir qu’en étant créatif, on peut trouver du temps supplémentaire pour réviser. Alors, analysez vos journées et vos semaines avec un angle différent pour trouver suffisamment de temps pour passer les UE que vous voulez.

Dites-moi en commentaire quels sont les créneaux que vous avez trouvés pour réviser.

Share This