Bonjour,

Le monde se divise en deux catégories, mon ami : ceux qui l’emprisonnent dans une bibliothèque pour réviser et ceux qui préfèrent rester chez eux en se convaincant qu’ils vont réussir à se mettre au travail.

Et toi tu veux avoir ton DSCG, n’est-ce pas !

Vous l’aurez compris, cette semaine encore nous aurons une confrontation et elle portera sur l’environnement pour les révisions.

Nous allons donc voir l’avantage et l’inconvénient principal de chaque lieu et je vous en donnerai un 3ème en bonus. Il y a des jours comme ça où je me sens généreux. 🙂

Le chez-soi 

Avec la citation remixée du film “Le bon, la brute et le truand” que je vous ai donné au début, vous vous doutez que pour moi le chez-soi par avec beaucoup de handicaps face à la bibliothèque.

La télévision, l’internet, la nourriture et le confort d’un canapé ou d’un lit sont des éléments qui vont vous distraire quand vous devrez vous mettre au travail.

Soyons honnête avec nous même, l’idée de nous mettre aux révisions n’est pas agréable. On voit cela comme une contrainte, conséquence le stress commence à monter progressivement et bizarrement on se trouve plein de choses à faire alors qu’on est censé commencer les révisions.

Par exemple, avoir une petite faim alors que cela ne fait pas longtemps que vous avez mangé et surtout que vous n’auriez pas eu faim si vous ne deviez pas réviser faire face à cette situation stressante.

Idem pour les réseaux sociaux, pour la télévision ou pour la sieste

Donc l’inconvénient du chez-soi est qu’il est plus facile de fuir cette situation stressante (Réviser pour le DSCG) en faisant autre chose.

De plus, si vous vivez avec quelqu’un (colocataire, copain(e), parents, frère(s), soeur(s)), vous risquez d’être dérangé de façon involontaire, car ils ne vont pas s’arrêter de vivre pendant que vous réviser ou volontairement et gratuitement :(.

Réviser chez-soi a quand même un avantage !

Vous ne perdez pas temps dans les trajets contrairement à la bibliothèque surtout si cette dernière est loin de chez vous. Idem pour le temps dans les files d’attente pour y entrer et y avoir une place.

La bibliothèque

Durant ses périodes de révision intensives, qui n’est pas allé régulièrement à la bibliothèque, qu’elle soit municipale, universitaire…

Dans l’inconscient de l’étudiant, la bibliothèque est un meilleur lieu que chez soi pour réviser !

Son principal avantage est que vous vous retrouvez devant une table avec pour seule chose à faire : réviser, donc pas de fuite ou de distraction possible. Du moins en théorie…

Contrairement au chez-soi qui est unique, les bibliothèques sont multiples.

L’inconvénient que je vais vous donner va pouvoir être réduit en choisissant bien sa bibliothèque.

La perte de temps sur 3 éléments :

  • Trajets pour se rendre à la bibliothèque,
  • les files d’attente,
  • des horaires d’ouverture pas assez large pour les salariés.

Le bonus

Vous savez que vous n’arriverez pas à travailler chez-vous et vous ne trouvez pas de bibliothèque convenable pour réviser. Il y a une alternative que j’ai essayée et que je valide.

Ce bonus est la société qui vous emploie. 

Vous y passez plus de 35 heures par semaine, vous passez déjà du temps pour y aller le matin et pour en repartir le soir.

Vous êtes déjà au bureau ! Restez-y une, deux ou trois heures de plus le soir pour réviser !

Cette solution me paraît efficace à condition de respecter certaines règles.

Tout d’abord, obtenez l’autorisation de votre employeur pour rester au bureau pour réviser.

Ensuite, prévenez vos collègues et vos responsables de ne pas vous déranger avec des questions professionnelles et qu’ils doivent vous considérer comme étant absent (Vous restez pour réviser votre DSCG et non pour travailler).

Si certains collègues ou responsables ont du mal à intégrer cette règle, expliquez-leur gentiment qu’il n’y a pas d’urgence et que vous vous en occuperez demain. Et donc, surtout ne répondez pas leurs questions.

Puis dans l’idéal, installez-vous dans une salle de réunion afin d’avoir une coupure avec votre travail.

Si ce n’est pas possible, restez à votre bureau mais éteignez votre ordinateur, coupez votre téléphone (Mode silencieux ou décrochez le combiné pour qu’on ne puisse pas vous appeler).

Résultat

Si vous pensez avez déjà l’habitude de travailler chez vous, alors profitez en pour réviser bien au chaud au coin de la cheminée.

Pour les autres :

Cherchez une bibliothèque où vous passez plus de temps à l’intérieur à réviser qu’à y aller et y attendre pour y entrer.

Ou restez au bureau, mais construisez-vous une muraille pour réviser et ne pas continuer à travailler.

Si ce n’est pas encore fait, likez et abonnez-vous à ma page Facebook pour être prévenu lors de la publication des nouveaux articles.

A bientôt,

Share This